Menaces terroristes : Le Quai d’Orsay voit rouge en Mauritanie

Le ministère des Affaires étrangères français vient de mettre à jour ses «Conseils aux voyageurs» où une grande partie est fixée zone rouge, formellement interdite, pour les ressortissants de ce pays.

 

Selon le quai d’Orsay qui vient de réactualiser ses conseils aux voyageurs français, « il convient de tenir compte de la menace terroriste régionale dans les pays d’Afrique de l’ouest, y compris en Mauritanie. Une vigilance accrue est nécessaire ». Le ministère français qui indique que les intérêts de la France sont ciblés en Mauritanie s’inquièterait de l’infiltration de terroristes dans le pays en provenance du Mali où les djihadistes ont élu leurs bases arrières.

« La situation au Sahel et en particulier au Mali voisin (activités des groupes terroristes, trafics transfrontaliers, interventions des forces armées) expose le territoire mauritanien à des risques d’infiltration de groupes hostiles. AQMI continue de menacer les intérêts et les ressortissants français dans tout le Sahel, y compris en Mauritanie » note-t-il.

Le ministère français classe les pays du monde en 4 couleurs en fonction des risques associés. Ces couleurs sont le Rouge  « formellement déconseillé », orange « déconseillé sauf raison impérative », jaune pour « vigilance renforcée » et vert pour « vigilance normale ».

Une mise à jour qui intervient au lendemain du kidnapping de touristes français au Bénin et dont la libération au Burkina Faso s’est soldée par la mort de deux membres des forces spéciales françaises.

Toute la région est et nord-est de la Mauritanie est badigeonnée du rouge.

Notons que malgré les efforts des autorités mauritaniennes pour convaincre les touristes de venir dans notre pays, l’année dernière un nombre marginal de 4 milles touristes ont pu se rendre dans le pays notamment en Adrar déclassifiée sur cette échelle française des menaces terroristes.

Source : Mauriweb

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer