Présidentielles Mauritanie : le RAVEL au chevet des malades pour faciliter leur recensement

A partir du 14 mai prochain tous les malades dans les hôpitaux seront recensés dans l’ensemble du territoire. Une décision que vient de prendre la CENI pour leur permettre le 22 juin prochain d’accomplir leur devoir de citoyen. Pour les observateurs cette pêche à toutes les voix d’où qu’elles se trouvent, ne relève pas de la pure compassion.

Cette opération de communication du pouvoir n’est pas gratuite. Elle intervient au moment où l’opposition est toujours dans l’impasse pour obtenir 3 sièges au sein de la CENI dont l’objectif premier est de redorer son blason pour organiser les élections dans de meilleures conditions mais favorables à la majorité. Le recensement de tous les malades dans les hôpitaux du pays le 14 mai prochain s’inscrit dans cette démarche.

Derrière cet objectif de faciliter tous les citoyens même malades de pouvoir voter le 22 juin prochain se cache une stratégie d’engranger des voix aussi pour le candidat Ould Ghazouani. Tous les moyens sont bons pour ne laisser aucune voix dans la nature. Cette décision bien entendu de la CENI ne relève pas de la pure compassion envers les malades pour leur dispenser du déplacement. Ce sont les agents du RAVEL qui vont en pâtir finalement.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 13 mai 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close