Mauritanie : Ghazouani boucle sa tournée de pré-campagne et voit la réalité de l’arrière-pays

Mohamed Cheikh Ahmed Ghazouani, ex chef d’état-major, candidat à la présidentielle mauritanienne de 2019, tire le bilan de sa pré-campagne. Celle-ci lui a permis de constater que les conditions de vie des populations à l’intérieur du pays restent encore très difficiles.

 

 

Mohamed Cheikh ould Ahmed dit Ghazouani, candidat de la majorité à l’élection présidentielle du mois de juin 2019 en Mauritanie, dit désormais disposer d’une idée précise des difficiles conditions de vie des populations du pays profond, après un périple qui lui a permis de visiter 36 départements, informe un communiqué de son staff de campagne.

En même temps que les difficultés constatées, le candidat à également pu relever les pulsions de l’arrière-pays, la Mauritanie des profondeurs et «prendre connaissance des aspirations et identifier l’immense espoir de ses compatriotes».

Cette tournée a permis au candidat de constater les conditions difficiles de vie des populations à l’intérieur du pays. Une réalité différente des clichés servis par le gouvernement et qui devrait contribuer à orienter sa politique.


LIRE AUSSI: Mauritanie: Ghazouani en précampagne électorale, sur les traces de Ould Abdel Aziz


«Nous nous inspirerons des avis pertinents recueillis à l’occasion de ce périple pour enrichir notre programme électoral. Nous avons ressenti un immense bonheur au contact des Mauritaniens de toutes conditions, et noté avec joie, la chaleur de l’accueil à toutes les étapes. Un élan favorable qui constitue une réponse positive au programme annoncé à travers notre discours d’investiture», souligne le communiqué du candidat.

Mohamed Cheikh Ahmed ould Ghazouani est un général à la retraite. Ancien chef d’état-major général des armées, il est le candidat de la majorité et du président en exercice, Mohamed ould Abdel Aziz, empêché de se représenter à cause de la limitation constitutionnelle des mandats. Il serait également adoubé par l’armée, véritable cheville ouvrière du jeu politique en Mauritanie depuis plus de 40 ans.


LIRE AUSSI: Mauritanie. Soutiens à Ghazouani: ambiance de fin de règne et retour des vieux réflexes


Le communiqué du candidat ne précise pas la nature des difficultés auxquelles sont confrontées les populations à l’intérieur du pays.

Cependant, on peut noter que le discours tranche nettement avec la rhétorique de la gouvernance actuelle, qui, faisant fi de cette réalité, se limite à évoquer «les progrès fulgurants» accomplis dans tous les domaines, depuis l’arrivée aux commandes du régime Aziz.

La véritable équation pour Ghazouani est alors d’assumer la double casquette de candidat du président en exercice, capable d’apporter «le changement dans la stabilité» pour emprunter le slogan de Maaouya ould Sid’Ahmed Taya à l’occasion de la campagne pour la présidentielle de janvier 1992.

Cheikh Sidya

Correspondant à Nouakchott

Source : Le 360.ma (Maroc)

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer