Présidentielles Mauritanie : la candidature de Ould Boubacar fait polémique

Finalement l’ancien premier ministre Ould Boubacar s’est lancé cette fin de semaine dans la course à la Maison brune en tant que candidat indépendant pour surmonter ainsi la crise qui vient de secouer l’opposition dans la perspective d’un candidat unique.

En attendant son programme cette candidature fait polémique au sein des observateurs en particulier sur le soutien de la première force de l’opposition TAWASSOUL qui serait à l’origine du blocage des autres candidatures au sein de l’Alliance électorale démocratique. En dehors de cette critique c’est la personnalité même de l’ancien premier ministre qui est pointée du doigt. En effet Ould Boubacar a servi le régime de Ould Taya qui a causé plus de torts aux mauritaniens avec les déportations de plus de 60 000 noirs au Sénégal et au Mali en 89 et des exactions contre 28 soldats noirs assassinés en 91 à Inal au Nord du pays.

Ancien premier ministre aussi sous le régime de la transition en 2005 avant le putsch du général Ould Aziz en 2008. C’est un homme du système autrement dit du racisme d’Etat érigé depuis 1960. Dans un contexte où plus de la moitié de la population sont des exclues de la république et où la vie démocratique est réduite à une portion congrue les mauritaniens veulent un candidat de l’unité nationale et de la diversité. Seule alternative qui peut sauver le pays de la dérive autoritaire des locataires successifs du palais de Nouakchott depuis 78.

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 17 mars 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close