ZORRO n’existe pas en politique

Demander des explications à un candidat qui aspire à diriger un pays est d’une banalité universelle. Le présenter comme ZORRO, comme la seule solution alors qu’il n’a pas apaisé des inquiétudes légitimes, relève d’un fanatisme annonciateur de totalitarisme.

En politique, ZORRO n’existe pas. Le président Emmanuel Macron l’a appris à ses dépens. Que certains de ses partisans se comportent d’avance en « soldats fanatisés » n’est pas rassurant. Il existe des solutions portées par des femmes et des hommes qui luttent pour une Mauritanie réconciliée, apaisée, juste et égalitaire entre ses composantes.

En lieu et place des insultes, de l’arrogance et de la suffisance, des diffamations et autres méthodes s’apparentant à du « terrorisme » pour faire taire, beaucoup attendent toujours son argumentaire. Pourtant, c’est simple. Autrement, on restera dans le débat sans tomber dans la vulgarité

 

Cire BA

 

(Reçu à Kassataya le 12 mars 2019)

 

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

 

Related Articles

Close
Close