FFRIM : le gala de la honte !

Demain la fédération mauritanienne de football, celle qui invite des stars du monde entier tous frais payés pour la FFRIM Awards va organiser un gala de levée de fonds en vue d’assurer les frais de participation à la CAN 2019 qui aura lieu au Caire.

Comme d’ailleurs cela s’était fait lors de la première participation de la Mauritanie à la CHAN ( coupe d’Afrique réservée aux joueurs locaux) de 2014 en Afrique du Sud.

 

Encore une fois ce gala de levée de fonds se fera sous la supervision du ministère de la jeunesse et des sports et tout cela sous l’égide du Président de la république himself.

Qu’il est triste d’en arriver là, à savoir quémander l’argent aux pauvres citoyens mauritaniens d’autant plus qu’aucun audit sérieux n’a été fait suite au millions amassés lors du dernier Téléthon de 2014.

La FFRIM n’a même pas daigné organiser une conférence de presse pour justifier l’utilisation de cette cagnotte qui avait suscité des envies.

 

La fédération gagnerait à rationaliser ses dépenses en injectant l’argent à des postes de dépenses légitimes et efficaces.

Mais en lieu et place, elle préfère dépenser nos millions durant quelques heures dans une soirée purement politique ou le bling bling le dispute au m’as-tu-vu !

Pire encore, sous le regard complice du ministère de tutelle on y invite des centaines de personnes étrangères à la famille sportive tout en excluant les pionniers du football mauritanien.

Et comme si cela ne suffisait pas, cette cérémonie aux dépenses pharaoniques s’octroie par des marchés de gré à gré en violation de toutes les procédures du droit des marchés publics.

 

Pendant que la FFRIM vous demande de mettre la main à la poche, il faut vous rappeler qu’elle a acheté des billets d’avions classe affaires, distribuer gracieusement des perdiems en euro aux footballeurs internationaux qui n’apportent absolument RIEN au développement de notre football.

Mais tel est le prix d’un témoignage intéressé à l’endroit du président de la fédération Ahmed Yahya.

Se succédant aux micros de la presse nationale et internationale pour juste NOUS dire que le Président de notre fédération a fait ce qu’aucun Président de fédération en afrique n’a pu faire.

Nul n’enlève en Ahmed Yahya ses quelques belles réussites y compris notre première qualification à une CAN. Mais est-ce une raison de fermer les yeux sur son management et sa gestion ? Non !

 

Le citoyen mauritanien se fait berner chaque jour mais préfère applaudir sans relâche, et si certains le font par méconnaissance d’autres, et ils sont majoritaires, le font par intérêt personnel.

D’où mes interrogations l’endroit du président de la fédération.

Monsieur le Président, la fédération mauritanienne donne t-elle des salaires à certaines personnes à la fin de chaque mois sans le moindre travail ?

Combien avez vous payé pour le diner des FFRIM Awards?

Si gérer c’est prévoir, pourquoi n’avez-vous pas mis la priorité des dépenses au service de notre participation à la CAN, sachant que la qualification a été obtenue avant d’organiser une soirée FFRIM Awards à des coups de millions ?

Excellence Monsieur le Président de la république, vous vous apprêtez à participer à ce gala de levée de fonds dans un pays où on en a pas fait autant pour les malades qui ont des problèmes d’accès aux soins.

Monsieur le Président, on a pas aussi fait une levée de fonds pour nos agriculteurs en manque de pluies et j’en passe.

Monsieur le Président, pour la deuxième fois vous regarderez sans mot dire, qu’on prenne de l’argent aux citoyens mauritaniens, comme pour dire que l’Etat mauritanien est incapable de prendre en charge les frais d’une participation à une phase finale d’une coupe d’afrique, ce que nos voisins sénégalais et marocains font sans organiser des quêtes de solidarité. Mieux même le Mali qui est dans une situation de non Etat arrive à envoyer ses équipes compétir sans tendre la main.

Monsieur le Président, par ailleurs vous ratez ici une belle et grande occasion de nous prouver que votre lutte contre la gabegie était une chose sérieuse et surtout impartiale.

Chaque mauritanien est libre de participer à cette mascarade honteuse, mais rappelez-vous à chaque fois que vous donneriez votre argent que notre sélectionneur nationale est payé 25 000 euros le mois (pour ne même pas résider en Mauritanie).

Rappelez-vous que ce pays se paie des avions à 100 millions de dollars en vous demandant de donner vos maigres ouguiyas.

Et peut-être même que nous avons deux milliards qui dormiraient de façon frauduleuse dans une banque Emiratie.

Afin, n’oubliez surtout pas chers compatriotes, que ce qu’on vous demande de faire là, c’est en réalité le travail du département de marketing de la fédération qui doit trouver des sponsors aussi bien au niveau national qu’international afin de couvrir ses dépenses.

Donc moi je ne participerai pas à ce gala de la honte, je ne m’associerai pas à une gestion douteuse, ce qui n’enlève en rien mon soutien à l’équipe nationale et aux joueurs, c’est à dire les vrais acteurs de la réussite footballistique de la Mauritanie.

 

 

#KDR CONSCIENCE LIBRE et POSITIVE

(Reçu à Kassataya le 07/03/2019)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer