Mauritanie : des partis politiques dénoncent la hausse des coûts des prestations médicales

Deux formations politiques mauritaniennes ont dénoncé ce mardi la décision des autorités de rehausser les coûts des prestations médicales dans les structures sanitaires publiques et demander sa remise en cause.

 

Le parti Tewassoul appelle la population à refuser cette mesure qualifiée « d’arbitraire » et de la dénoncer par toutes les formes que permet la loi.

Cette formation d’obédience islamiste, a condamné ce qu’il a appelé la situation déplorable du secteur de la santé en Mauritanie, soulignant la faiblesse de la couverture médicale et l’ignorance absolue des revendications du personnel soignant.

Pour sa part le parti « Hatem » a appelé tous les partis politiques, les organisations de la société civile et toutes les forces vives du pays à rejeter tout ce qui est de nature à affecter la situation sanitaire et les conditions de vie des citoyens.

La formation politique juge la décision « contraignante et injustifiée » considérant qu’elle ignorait la situation difficile que vivent les populations, la hausse des prix des produits alimentaires, la faiblesse de la monnaie nationale mais aussi les salaires, selon le communiqué de la formation politique.

Les autorités mauritaniennes avaient décidé, il y a quelques mois, de réviser à la hausse les coûts des prestations médicales dans les hôpitaux publics, des mesures appliquées depuis le début de ce mois de mars.

 

Source : Saharamedias.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close