Président du Sawab rejette une lettre écrite en Français qui lui a été envoyée par le Conseil constitutionnel

Le chef du parti Sawab, Abdel Selam Ould Horma a rejeté une lettre écrite  en français envoyée par le Conseil constitutionnel .
Dans une lettre réponse qu’il a écrit en arabe, il affirme que la lettre du conseil constitutionnel  enfreint l’article 6 de la Constitution.
Monsieur le Président du Conseil constitutionnel,
Après votre appréciation et votre respect, et ce qui convient à votre fonction, à son symbole national et à sa souveraineté sensible, j’attire votre attention sur la lettre  que vous avez envoyée au parti Sawab concernant la nomination d’un représentant au conseil d’administration de l’institution  de l’opposition démocratique, lettre clairement contraire à l’article VI de la Constitution de la République islamique de Mauritanie.
Monsieur le Président, par cet acte, vous violez l’esprit et l’essence de votre respectable institution et irritez  les sentiments de ceux qui attendaient de  vous la protection de  son document fondamental en préservant la souveraineté de l’ État et la dignité de sa population.Ce qui qui suppose,  de vous, sa  réparation  en toutes circonstances.
Acceptez nos remerciements à vous et à votre distingué conseil.
Abdel Selam Ould Horma
Source : http://mourassiloun.com/node/7005
Traduit par adrar.info

Source : Adrar-info.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close