Mauritanie : vers la voie pour le recrutement des contractuels et le personnel non permanent

Le conseil des ministres, lors de sa réunion jeudi a approuvé un projet de décret fixant les conditions d’emploi et de rémunération des agents contractuels de l’état et de ses établissements publics à caractère administratif.

Lors du traditionnel point de presse qui se tient après le conseil des ministres, le ministre de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration, Seyidna Ali O. Mohamed Khouna a dit que la prise de ce décret intervient afin de résoudre le problème des travailleurs non permanents et dans le contexte destiné à parachever les réformes élaborées au niveau du secteur de la fonction publique.

Le ministre a ajouté que la loi 09/93 avait besoin, pour être exécutive, de décrets d’application ce qui a été fait et donc les fonctionnaires sont désormais classés dans leurs corps.

« Les auxiliaires de l’état, a encore dit le ministre, n’avaient pas de cadres juridiques et 10.000 parmi eux étaient dans une situation précaire et illégale ;

Aussi une loi autorisant la fonction publique à établir des contrats avec les catégories « A », « B » et « C » a-t-elle été adoptée et il a été possible pour l’état, en fonction de ses besoins, à établir des engagements aux contractuels en contrepartie de leurs services ».

Le ministre a précisé que le nouveau cadre détermine les droits et les devoirs des contractuels et leur octroi les mêmes avantages et leur fixe les mêmes devoirs.

Il les soumet aux mêmes procédures de recrutement par voies de concours, fixe leurs salaires en fonction de leurs niveaux, ajoutant que l’état pourrait recruter tous ceux qui n’ont pas atteint l’âge de 60 ans.

Le ministre de la fonction publique, du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration avait annoncé, il y a près d’un mois, le recrutement d’un grand nombre de personnes dans bon nombre de secteurs de la fonction publique.

Il a réaffirmé que la demande des départements sera satisfaite et que l’action est orientée en priorité vers les jeunes.

Le ministre a appelé les jeunes à s’orienter vers la formation professionnelle afin de s’assurer des emplois en lieu et place des étrangers.

Source : Saharamedias.net

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close