De l’A380 au Concorde, pourquoi ces avions révolutionnaires n’ont pas duré

Airbus a annoncé la fin de la production de l’A380 pour 2021. Un échec qui fait écho à celui du Concorde, 16 ans plus tôt.

 

AVION – Airbus a annoncé jeudi 14 février la fin de la production de l’A380, son emblématique géant des airs entré en service en 2007, en bout de course faute de commandes et qu’il cessera de livrer en 2021. Expert en aviation, Xavier Tytelman au HuffPost explique dans la vidéo en tête d’article les raisons de cette fin.

Boudé par les compagnies, le programme avait été maintenu en vie ces trois dernières années grâce à un ralentissement du rythme de production passé à un exemplaire par mois en 2018, contre un total de 27 sur l’ensemble de l’année 2015.

Il y a un an, le principal client de l’A380, Emirates, lui avait offert une bouffée d’oxygène avec une nouvelle commande qui devait assurer la pérennité du programme. Mais l’espoir a été de courte durée puisque la compagnie du Golfe a finalement décidé de réduire ses commandes de 39 exemplaires, douchant définitivement les espoirs de survie du plus gros avion de ligne au monde, d’une capacité de 575 à 850 passagers selon les aménagements.

Des contraintes ralentissant son succès

 

Xavier Tytelman précise que la principale raison de l’échec de l’A380 est que l’avion n’évoluait pas. Les entreprises créant ses moteurs ont refusé d’investir davantage pour les rendre plus écologiques et économiques. Cette première contrainte a diminué la force de compétition de l’A380 face à ses nombreux concurrents.

Les contraintes techniques de l’appareil sont aussi en cause pour expliquer le manque d’engouement. D’après Xavier Tytelman: « Il était nécessaire d’agrandir les aéroports pour accueillir cet avion qui fait deux étages et a besoin de plus de portes d’embarquements ». Or, certains aéroports n’ont pas souhaité apporté ces modifications, freinant ainsi l’accès à l’A380.

Morgane Guillou avec AFP

Source : HuffPost

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close