Mauritanie-Arabie Saoudite : les affaires saoudiennes déménagent de Rabat à Nouakchott

Les bonnes relations entre la Mauritanie et l’Arabie Saoudite ces dernières années pourraient miner les relations entre Nouakchott et Rabat au point que les observateurs s’attendent à une nouvelle crise à long terme entre les deux pays. La raison principale le transfert de la gestion des affaires saoudiennes au Maroc dans la capitale mauritanienne.

Ce recentrage politique bien entendu de Riyad ne plait pas au souverain chérifien qui regarde la Mauritanie comme une nouvelle pièce du puzzle saoudien dans la résolution de ses différends avec Riyad en particulier sur deux brûlants dossiers sur l’Affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi et le Sahara occidental. Sur le premier point Mohammed VI avait tourné le dos au prince héritier saoudien lors de sa tournée dans les pays arabes en refusant même une escale à son retour du sommet du G20 de Buenos Aires.

Alors que dans le même temps Nouakchott a réservé un accueil chaleureux de deux jours au prince Salman. Une visite au cours de laquelle plusieurs accords de partenariat économique ont été signés par les deux pays. Le deuxième point est relatif à la nouvelle position de Riyad favorable aux thèses du Polisario depuis l’affaire de Khashoggi. Rabat voit d’un mauvais œil ce revirement qu’il considère comme une sanction contre son retrait au sein de la coalition arabe au Yemen. Ce nouveau contrôle de la gestion des affaires saoudiennes par Nouakchott inquiète par ricochet Rabat qui perd ainsi une manne financière et le statut de leadership du Maghreb dans ses relations avec l’Arabie Saoudite. Les deux souverains sont ainsi rattrapés par leur jeunesse et leur volonté de réformer vite des monarchies qui existent depuis des siècles. Cette nouvelle alliance avec la Mauritanie est considérée par les observateurs comme une nouvelle menace des intérêts du Maroc qui pourrait conduire à une crise diplomatique entre Rabat et Riyad et peut-être une froideur entre Rabat et Nouakchott.

 

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya Le 13 février 2019)

 

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer