Présidentielle en Mauritanie : l’opposition se cherche toujours un candidat

L’opposition mauritanienne se lance en rang dispersé pour la présidentielle de juin prochain. Biram Dah Abeid, du mouvement abolitionniste IRA, a déclaré vendredi au cours d’une conférence de presse qu’il ne retirait pas sa candidature annoncée en mai 2018, alors que des tractations sont en cours pour une candidature unique de l’opposition.

 

Les réunions pour le choix d’un candidat unique se succèdent, mais toujours pas de consensus. Un comité ad hoc a été mis en place pour faire des propositions.

Optimisme

En attendant, le président du forum de l’opposition et de l’Union des forces de progrès (UFP) se veut optimiste. « Nous sommes quand même une bonne dizaine de partis d’opposition, relativise Mohamed Ould Maouloud. Chacun a son point de vue. On était d’abord pris par la question du programme. Ce sont ces jours-ci, cette fin de semaine que nous abordons la question du candidat commun de l’opposition. Nous sommes sur la bonne voie. Nous arriverons dans les prochains jours à vous informer sur [l’identité] de notre candidat. »

L’autre composante de l’opposition,  l’IRA-Sawab, maintient la candidature du député et militant des droits de l’homme Biram Dah Abeid : « Notre candidature est une candidature ancrée dans l’opposition à travers notre trajectoire, à travers la confrontation que nous avons eue avec le pouvoir, la spécificité des interdictions, des répressions. »

Deuxième

Biram Dah Abeid avait participé pour la première fois à la présidentielle de 2014. Il était arrivé deuxième derrière le président actuel, Mohamed Ould Abdel Aziz.

 

Source : RFI

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer