Nouakchott : Malgré les efforts et l’excédent en électricité, les délestages continuent

A Nouakchott, les habitants avaient placé beaucoup d’espoir dans la mise en marche de nouvelles centrales électriques et l’augmentation des volumes. De nouvelles installations devaient permettre de résoudre les problèmes de délestages dans la capitale mauritanienne en général et dans les quartiers périphériques en particulier, où, il y a une recrudescence de vols à main armée et de crimes dès les premières heures de la nuit.

 

Et pourtant, les problèmes demeurent. Les villes d’Arafat et de Riyad connaissent des coupures de courant qui durent parfois plus d’une demi-journée.

Du lundi 4 à 19 heures au mercredi 6 février à 6 heures, il y a eu plus d’une dizaine de coupures intempestives dans les deux principales villes de Nouakchott-Sud, à, savoir, Arafat et Riyad. En plus aucune explication n’a été fournie aux victimes de la part de la société. D’aucuns parlent de longues coupures dans les autres zones.

Et selon nos témoins contactés, au moment, où, nous écrivons ces lignes, le courant n’est pas encore revenu ni dans les maisons, ni dans les commerces.

Malgré les inaugurations récentes de centrales électriques les délestages continuent de causer des dégâts dans les grands magasins d’alimentation générale et les foyers qui ont vu leurs rations en viande et poissons pourrir.

Avec tous les efforts fournis et l’excédent en électricité dont parlent toujours haut et fort les responsables, la société mauritanienne d’électricité (SOMELEC), n’arrive pas à fournir le précieux jus. Ce que nous ne « comprenons pas » déclaré cet habitant d’Arafat rencontré par reporter. Il réclame « des dispositions et des mesures pour que l’électricité soit stable ».

Selon un responsable joint par notre reporter, un problème d’évacuation de l’électricité produite se pose.

Alors à quand la fin de ce calvaire, s’interrogent des commerçants du quartier poteau 4 à Arafat?

 

Par A.SIDI

 

Source : Agence Tawary

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

 

Related Articles

Close
Close