Le ministre de la culture, porte-parolat du gouvernement revient sur le « présumé » naufrage de migrants mauritaniens

Au sujet du supposé naufrage d’une pirogue, le Porte-parole Me Sidi Mohamed Ould Maham a précisé, aujourd’hui le 24 janvier 2019 que :

– Le gouvernement ne peut pas confirmer l’information, ni la démentir à l’heure actuelle.
A la suite de l’information faisant état du naufrage d’un bateau de migrants avec des Mauritaniens à bord, une cellule de crise a été mise en place dès les premières heures et a pris contact avec l’ensemble des parties concernées.

– Le seul fait que nous pouvons confirmer est qu’il n’y a aucune embarcation portant des migrants qui a quitté les côtes mauritaniennes.

– Les autorités marocaines (lieu de départ présumé) confirment qu’aucune pirogue n’a coulé dans les eaux marocaines.

– Nous avons contacté également les autorités espagnoles (lieu présumé de destination), et celles-ci ont dépêché trois missions dont une sur l’Atlantique dans les environs des îles canaris, et deux sur la Méditerranée; et les trois missions n’ont trouvé aucune trace des faits supposés.

– Des enquêtes ont été menées dans les milieux des migrants dans les deux pays concernés, et ces enquêtes n’ont pas donné de résultats.

– Nous avons essayé de joindre l’individu, qualifié de l’unique survivant, mais personne ne semble le connaître, ni ici, ni ailleurs. Nous n’avons aucune trace de l’individu, nous n’avons pas pu l’identifier et encore moins le joindre.

– Des familles mauritaniennes établies sur le territoire national nous ont affirmé avoir perdu le contact avec leurs proches, mais ceci ne prouvent pas qu’ils sont morts.
Nous prenons au sérieux cette affaires et nous procédons aux recoupements d’informations.

Ainsi, nous avons recueilli l’ensemble des informations chez ces familles et nous les avons partagé avec les parties concernées afin de mettre la lumière sur la situation.

– Enfin, nous tenons à rappeler qu’il s’agit des fils de la République Islamique de Mauritanie et le gouvernement mauritanien suit de très près cette affaire. Aucun fils de ce pays ne sera laissé en rade et nous ferons de tout notre possible pour tirer cette affaire au clair.

 

 

Deddah Fadel, Journaliste

 

Source : Page Facebook Officielle

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close