Le Porte parole du gouvernement encombrant

« C’est quand les fumiers sont au pouvoir que sur la terre des hommes poussent les fleurs de la honte. » Jean-marie Albert.

Le porte-parole du gouvernement mauritanien a raté l’occasion de se taire face à une tragédie qui selon les informations reçues, 52 citoyens mauritaniens sont morts noyés suite au naufrage de leur embarcation entre les côtes marocaines et espagnoles. Bien que les faits soient avérés et corroborés par plusieurs médias nationaux et internationaux, le porte-parole préfère nier.

Cette réaction témoigne une fois de plus du mépris et du déni de réalité. Il aurait été pIus juste et respectueux d’utiliser un langage qui apaise et respecte les familles endeuillées. La Mauritanie dans son ensemble pleure ses enfants et le gouvernement se doit d’accompagner les familles endeuillées. C’est une question de droit et de devoir que le gouvernement doit faire.

Nous ne pouvons comprendre cette attitude étrangère à la sensibilité musulmane mauritanienne. Cette attitude reste inadmissible et inhumaine. Il est plus qu’urgent que le gouvernement mauritanien se ressaisisse en adoptant une posture digne et compatissante au lieu de se cacher derrière des accusations fallacieuses. Et surtout, ce terrible drame pointe du doigt l’irresponsabilité de nos dirigeants qui n’ont aucune scrupule de voir sa jeunesse pleine d’espoir partir et périr sans envisager un plan d’avenir et d’emploi pour les jeunes mauritaniens.

Le peuple meurtri appelle à la démission de Ould Maham devenu une honte pour le peuple mauritanien. Qu’ALLAH les accueille dans son Paradis éternel et apaise les familles endeuillées.

Mariame Kane

(Reçu à Kassataya le 20 janvier 2019)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer