Le ministre de la justice discriminé le jour de la lutte contre la discrimination

Il s’agit d’une grave erreur protocolaire  survenue aujourd’hui, lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du Conseil des ministres.
Le  ministre de la Culture, porte-parole officiel du gouvernement Sidi Mihamed Ould Maham a lors de cette conférence,  présenté le ministre de l’économie et des Finances  Mokhtar Ould Djay avant le ministre de la justice  Moctar  Malal Dia, qui le devance dans l’arrangement protocolaire officiel des ministres.
Tout le monde  sait que dans tous les pays du monde, le ministre de la Justice précède, au plan protocolaire tous les ministres.
Cette bourde du porte parole officiel du gouvernement, de surcroit, l’avocat, maitre Ould Maham,  est d’autant plus grave,  qu’elle intervient  le jour de l’approbation par le conseil des ministres  d’une journée nationale contre la discrimination.
La discrimination est définie comme étant :  «une préférence fondée sur la race, la couleur, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique ».
Dans ce cas précis, il s’agit d’une préférence du statut d’économie et des finances  au statut qui sied à la justice.
L’énormité de cette bévue protocolaire est davantage empirée, que les propos du ministre de l’économie et des Finances, dans son intervention, lors de cette  conférence de presse, se rapprochent plus du domaine de la législation et de la justice que  du domaine financier.
Source : http://nawafedh.com/?q=node/9566
Traduit par adrar.info

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close