La charge du PSG contre L’Équipe, « média de désinformation »

Le club présidé par Nasser Al-Khelaïfi reproche au quotidien un traitement « quelque peu schizophrène » du Paris Saint-Germain.

Je t’aime, moi non plus. Depuis leur prise de contrôle du Paris Saint-Germain, les dirigeants qataris du club ont mis la main sur sa communication, contrôlant autant que faire se peut la parole des joueurs et les informations qui se retrouvent dans les médias.

Et dans un pays où un quotidien domine largement le marché de la presse sportive, cela donne nécessairement des relations complexes avec ce titre. Résultat: alors que la plupart des supporters français de football martèlent régulièrement que L’Équipe en fait trop avec le club de la capitale, ce dernier se plaint ce vendredi 7 décembre du traitement qu’il subit. Et avec virulence.

Dans un communiqué intitulé « L’Équipe, média de désinformation« , le Paris Saint-Germain s’attaque effectivement au journal du groupe ASO de manière frontale. En cause, un article de Damien Degorre et Arnaud Hermant -deux journalistes qui suivent le club de très près- publié quelques heures plus tôt et titré « Fair-play financier: le PSG contraint de perdre Kylian Mbappé ou Neymar en cas de sanctions? » Pour le PSG, le papier ne contient que des « allégations totalement erronées, ridicules et uniquement de nature à recréer un climat de grandes tensions entre le Club et ce média. »

Car le propos n’a pas du tout plu aux dirigeants parisiens qui « s’interroge(nt), une fois de plus, sur l’honnêteté intellectuelle de L’Équipe et les arrière-pensées de sa ligne éditoriale ». Le communiqué, s’appuyant notamment sur une Une titrée « Le malaise Cavani », poursuit en évoquant les exemples qui « foisonnent d’un traitement dénué d’équilibre et qui ne vise qu’à répandre une atmosphère délétère. »

Le Paris Saint-Germain, qui se décrit dans le texte comme le « club le plus populaire et le plus titré de France », dénonce ainsi une « désinformation orchestrée par L’Équipe » et « l’acharnement » du journal, à quelques jours seulement d’un match capital pour les Parisien en Ligue des Champions à Belgrade. Le communiqué se conclut avec le club qui « réaffirme sa volonté d’avancer et de dialoguer uniquement avec les interlocuteurs de bonne foi. »

À l’heure où sont écrites ces lignes, L’Équipe n’a pas répondu au texte du Paris Saint-Germain.

La rédaction du HuffPost

Source : HuffPost

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close