Mauritanie : La SAM dessaisie d’Oumtounsy et menacée de faillite

ALAKHBAR (Nouakchott) – Jeudi, dans sa déclaration de politique générale, le nouveau premier mauritanien, Mohamed Salem Ould Bechir, a dit que la gestion de l’Aéroport International d’Oum Tounsy sera confiée, dès 2019, à un opérateur international spécialisé.

Lire:  Mauritanie : Le gaspillage a mis la SNIM à genou

L’opérateur international spécialisé est la Société des aéroports d’Abou Dhabi qui, à son tour, a créé une nouvelle société (AFROPORT Airport Service) pour lui confier la gestion  directe d’Oumtounsy, durant les 25 ans que va durer le contrat avec la partie mauritanienne..

 

Selon l’accord, la Société des Aéroports de Mauritanie est dessaisie d’Oumtounsy. Désormais, le SAM ne peut gérer que les aéroports de l’intérieur du pays, ce qui va engendrer de grosses pertes. Cela pourrait provoquer sa faillite.

De même que la compagnie Mauritanian Airlines sera sommée de verser 10 millions d’Ouguiyas (MRU). Une facture annuelle qui lui a été gommée en échange du Handling.

Les deux parties mauritanienne et émiratie ont tenu plusieurs réunions secrètes dont Alakhbar a obtenu les détails et durant lesquelles les Emiratis se sont vus accordés de nombreuses faveurs.

L’on se rappelle, le 08 mars 2018, le directeur des la Société des Aéroports de Mauritanie était remplacé sans précision des raisons. Après 12 jours de service, le nouveau directeur a été invité au Palais de congrès de Nouakchott pour la signature d’un accord dont il ne connaissait pas les contours. En plus, le document était rédigé en Arabe, une langue qu’il ne maîtrise pas. C’était pour la concession de la gestion d’Oumtounsy aux Emiratis.

Les choses ont été planifiées loin de l’œil des medias et à l’insu du Ministère de tutelle, celui de l’Equipement et des Transports ainsi que des experts de la SAM.

 

En août 2018, une délégation émiratie est arrivée discrètement à Nouakchott à bord d’un vol spécial pour rencontrer plusieurs personnalités mauritaniennes. L’Agence Mauritanienne d’Information a couvert les rencontres. Cependant, l’AMI n’a révélé aucun nom des participants, ni Mauritaniens ni Emiratis. L’agence de presse officielle s’est contentée de rapporter des échanges sur les perspectives de renforcement de la coopération économique entre les deux pays frères.

 

Lire la suite

 

Source : Alakhbar.info

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close