Mauritanie : offensive d’Imams et Oulémas pour la réouverture du centre de formation de Nouakchott

Une semaine après la médiation de l’ancien bras droit de Ben Laden à Nouakchott ce sont des érudits, Cheikhs de Mahadras et Imams qui sortent de leur silence pour demander la réouverture du centre de formation des Oulémas fermé par les autorités de Nouakchott dans une lettre adressée cette semaine au président mauritanien.

Le moins qu’on puisse dire beaucoup d’efforts sont déployés pour essayer de convaincre le président mauritanien Ould Aziz pour revenir sur ses décisions concernant la fermeture du centre de formation des Oulémas à Nouakchott, le fleuron scientifique de l’enseignement religieux et le meilleur symbole islamique dans la sous-région voire tout le continent.

Parmi les médiateurs des érudits les plus connus comme le président du forum des Erudits et Imams pour la gloire du prophète Ould El Hassan, des Cheikhs de Mahadras comme le savant Ould Abdoullah et des Imams comme le juge Ahmed Yéro Kida qui viennent de rompre le silence. Ces sommités religieuses sont convaincues de l’importance de cet édifice scientifique qui fait la fierté de la Mauritanie en Afrique et dans le monde musulman. Cette offensive des hautes personnalités islamiques du pays intervient une semaine après la médiation de l’ancien mufti de Ben Laden à Nouakchott.

Cherif Kane
Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya le 11 octobre 2018)

Les opinions exprimées dans cette rubrique n’engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Sourcewww.kassataya.com

Related Articles

Check Also

Close
Close
Close