Plutôt que de serrer la main de leur adversaire israélien, des Saoudiens déclarent forfait

Les tensions entre l’Arabie saoudite et Israël se sont déplacées dans un endroit plutôt inattendu : un court de badminton.

Le 1er août dernier, durant une compétition internationale junior en Ukraine, deux jeunes joueurs de badminton saoudiens ont refusé de serrer la main de l’équipe adverse dont l’un des deux joueurs était israélien, son coéquipier étant ukrainien. Ils ont ensuite quitté le terrain et ont donc déclaré forfait.

L’incident a été filmé et rendu public trois jours plus tard sur les réseaux sociaux. Dans un post Facebook, le joueur israélien, Max Grinblat, a expliqué que la scène avait été filmée à dessein par l’entraîneur de l’équipe saoudienne.

La vidéo a provoqué de nombreuses réactions, certains internautes louant le comportement des deux jeunes sportifs saoudiens pour leur position politique.

« Mon pays, l’Arabie saoudite, ne considère pas Israël comme un pays légitime. Alors comment pourrait-on jouer contre des joueurs de cette équipe ? Jouer contre eux voudrait dire légitimer l’existence de l’État israélien ».

D’autres ont pour leur part suggéré qu’un tel acte n’était pas nécessaire et que le sport devait rester loin de la politique.

« Déclarer forfait est un acte de faiblesse et un acte défaitiste ! Jouez contre eux, les battez-les, et gardez la tête haute ».

Ce n’est pas la première fois qu’un tel incident se produit. En 2016, aux Jeux olympiques de Rio, un judoka égyptien, Islam al Shehaby, avait refusé de serrer la main de son rival israélien après leur match. Lors de ces mêmes Jeux olympiques, des athlètes libanais avaient également refusé de partager un bus avec des athlètes israéliens.

Article rédigé par Roxane Daoud.

 

 

Source : France 24 (Les Observateurs)

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Related Articles

Close
Close