Il publie par erreur une photo de sa femme nue dans son annonce immobilière

Étrange argument de vente.

 

INSOLITE – Les propriétaires de cette maison en région parisienne ont pris trop à coeur la notion de vente en nue-propriété. Repérée puis copieusement partagée dans une vidéo sur les réseaux sociaux ce mardi 8 mai (85.000 vues, 2300 « Retweets » et 3300 « J’aime ») une annonce immobilière parue sur le site « De Particulier à Particulier » a capté l’attention des internautes.

Dans cette annonce a priori des plus classiques s’est glissée une photo de la propriétaire, dans le plus simple appareil. Photographiée par son époux, la femme apparaît totalement nue entre les photos du salon et de la chambre à coucher. Si le cliché a très vite été supprimé en interne comme l’a confirmé PAP au HuffPost, il n’a pas échappé à la vigilance de certains internautes qui ont rapidement fait des captures écran.

Étrange argument de vente

PAP explique au HuffPost que l’annonce ayant été postée tard dans la soirée du mardi 8 mai, elle n’a pas été examinée avant ce mercredi matin. En effet, les annonces postées après 19 heures attendant le lendemain matin sur cette plateforme. « C’est la première fois qu’on voit ce genre de photos », ajoute une représentante de PAP.

Puis de poursuivre: « On ignore s’il s’agit d’un plaisantin qui a jugé ça drôle ou si c’est une erreur. » Peut-être qu’il souhaitait simplement booster les offres pour sa maison. Peu après la suppression de la photo litigieuse, le prix de la propriété a d’ailleurs augmenté de 10.000 euros.

Une simple erreur

Contacté par Le HuffPost, le propriétaire explique qu’il « s’agit d’une erreur » et que la publication de ce cliché n’était « absolument pas volontaire. » « Au moment de publier une annonce sur PAP.fr, il faut joindre plusieurs photos de la maison ou du bien que l’on veut vendre », explique-t-il. « Au moment de faire les photos de la maison, j’ai pris ce cliché de mon épouse dans notre salle de bains pour lui faire une blague. » Le vendeur confie également que l’augmentation du prix de vente de sa maison n’a aucun rapport avec ladite photo.

Il aurait alors téléchargé par mégarde l’image sur le site de PAP, tard mardi soir, avant de s’en apercevoir le lendemain matin. « J’ai reçu deux mails de personnes très curieuses », explique le propriétaire. « Ces gens n’étaient visiblement pas vraiment intéressés par ma maison », s’amuse-t-il avant de confier être « terriblement désolé et très confus d’avoir publié cette photo. »

 

 

Source : HuffPost

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Check Also

Close
Close
Close