Une campagne de boycott menace de grandes entreprises en Mauritanie et au Maroc

Une campagne de boycott lancée sur les sites de réseaux sociaux, menace le plus grand opérateur téléphonique mauritanien, Mauritel.

 

Le slogan de la campagne lancée par les activistes  et les blogueurs à travers « Facebook » a choisi son slogan :  « laissez-la faire faillite ».

La campagne de boycott  accuse Mauritel, compagnie de télécommunications marocaine de fournir de médiocres services à des  prix élevés.

Une campagne similaire a été lancée il y a quelques semaines dans le voisinage du nord de la Mauritanie (Maroc) contre les produits de trois grandes entreprises : Lait de Santral, Danone, eau « Sid Ely «  et  carburant de la société  Africa. Des questions ont été soulevées quant à l’ampleur de son impact, de ses motivations, et qui en est responsable !

Le boycott des produits des grandes entreprises s’est étendu aux pays de la région.

Plus précisément les pays du Maghreb,  depuis  la Tunisie,en signe de protestation contre les prix élevés, des  entreprises produisant huit produits de consommation, passant par l’Algérie  qui s’oppose alors aux constructeurs automobiles avec son slogan « Let it face »( laisse la faire face), jusqu’en  Mauritanie qui  boycotte  les services de l’entreprise de télécommunications « Mauritel ».

Un responsable de l’une des pages de promotion de la campagne sur Facebook, a déclaré à l’AFP :  « Nos demandes sont claires: réduire les prix déraisonnables en comparaison aux pays dont  les revenus sont beaucoup plus importants ».

Préférant ne pas être identifié,  il n’a pas expliqué, cependant,  pourquoi les produits ont été sélectionnés spécifiquement.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=40963

Traduit par Adrar.Info

 

 

Source : Adrar-info

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Related Articles

Close
Close