Pélérinage : Des agences de voyage protestent

Une quarantaine d’agences de voyage ont vivement protesté, à travers un communiqué publié dimanche 24 avril 2016, à la suite de la sortie sur la Mauritanienne (TV officielle) d’une émission sur le Haj, l’Oumra et le tourisme.

Les agences estiment que le contenu de l’émission est dénué de tout fondement et expriment leur ferme protestation envers la direction générale de cette télévision officielle pour les raisons évoquées dans le communiqué. D’un, les agences regrettent que l’émission ait été organisée sans elles alors qu’elles sont des agences ayant une grande expérience dans le domaine du Haj, de l’Oumra et du tourisme et sont plus que toutes les autres les plus représentatives. De deux, elles estiment que la personne invitée ne représente que les agences inféodées au pouvoir et qui sont à l’origine de tous les ratés que connaît l’opération. C’est pourquoi toutes ses interventions n’avaient pour objet que de défendre le ministère. Mission pour laquelle il semble être choisi, précise le communiqué des agences contestataires. De trois, les agences considèrent que les déclarations du directeur du Haj selon lesquelles il ya eu consensus de toutes les agences sur les critères de sélection sont imprécises voire fausses.

Le fait qu’il reconnaisse que cinq réclamations sur ces critères lui sont parvenues en est une preuve éloquente. Enfin, la quarantaine d’agences voudrait qu’un service public comme la télévision nationale n’entre pas dans un litige entre des agences et le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel qui prend part très clairement en faveur d’agences profanes dont la majorité ne dispose d’aucun critère objectif lui permettant d’honorer ses engagements au détriment d’autres agences dotées d’une forte expérience et d’une crédibilité avérée contre lesquelles des lobbies s’acharnent afin de les marginaliser pour continuer de bénéficier seuls des retombées annuelles d’une opération de Haj et d’Oumra dont l’organisation est depuis quelques années un véritable fiasco.

 

Source : Le Calame

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer