HOMMAGE À ALPHA DIALLO, UNE GRANDE PERTE : ADIEU GRAND COMBATTANT!

Nous venons d´apprendre avec un grande tristesse le rappel à Dieu de notre cher ami, camarade et frère Docteur Alpha Diallo.

"A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons", nous dit le Saint Coran. Allahou Akbar !

Ancien membre dirigeant des FLAM, ancien membre-fondateur et premier secrétaire élu de l'AJD et Professeur titulaire de la chaire de Métaphysique religieuse et de Philosophie des Sciences à l'université de Nouakchott est parti à la fleur de l´âge.

Un grand et fidèle ami, un compagnon de lutte pendant les années de braise, un homme de foi et de convictions vient de nous quitter. Bassirou Hawa pour les intimes, Tafssirou Hamath son "pseudonyme de guerre" pendant nos années de braise, notre "Karl Popper" national a cassé sa plume !

Je me souviens encore de nos longues journées d´exil au Sénégal, de nos interminables réunions de nuits, de nos descentes dans des rédactions pour déposer nos communiqués et nos déclarations de presse. Je me souviens de nos tournées dans des camps des déportés pour maintenir le flambeau de la résistance.  Je me souviens toujours de ta voix douce et de tes petits sourires et de tes yeux pétillants d´intelligence. Je me souviens de tes colères contre la dictature militaire dans la vallée, je me souviens de tes conseils avisés et de nos échanges après notre retour au pays natal. Je me souviens de tes envolées philosophiques et lyriques, je me souviens toujours du camarade militant Alpha.   

 La Mauritanie vient de perdre un grand intellectuel et un homme de culture de dimension internationale mais surtout un homme de refus, un rebelle dans l´âme. Un homme humble, modeste, courtois, honnête et intègre. Un Foutanké fier et enraciné, un esprit libre et critique, un intellectuel engagé et courageux, un musulman pieux et généreux, voilà résumé en quelques mots l´enfant prodige de Wothie, Docteur Alpha Thierno Baba Diallo.

 Il ne nous reste qu´à prier et à pleurer. A prier pour qu´Allah le tout puissant, l´Eternel, l´accueille en son Saint Paradis et que la terre du Fouta natal lui soit légère! A pleurer cette lourde et irremplacable perte.

A ta gentille épouse Aminata Aw, devenue aujourd´hui ta veuve, à tes aimables enfants, aux familles Diallo et Aw de Wothie, à tes proches, à tous tes compagnons de lutte, à la communauté universitaire,  je présente nos  très attristées condoléances. 

A la mémoire de tous ceux tombés pour les causes justes nous répéterons après d'autres, cette oraison funèbre devenue classique « Ta vie fut combattante, ta mort héroïque, ton sacrifice sacré et ta mémoire éternelle».

Adieu camarade et la lutte continue!

http://kaawbilbassi.blogspot.se/

 

NB: Photos archives prises: Janvier 1991: Le 1er congrès des FLAM en exil, certains sortaient de prison mouroir de Oualata, d´autres vivaient en exil depuis 1986 après la répression suite à la publication du "Manifeste du Négro-mauritanien opprimé", c´étaient les moments de retrouvailles et d´émotions fortes après des longues années de séparation.

 

– Les récentes sont pendant notre retour d´exil au siège des FPC.

 

 

(Reçu à Kassataya le 27 août 2015)

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer