Mauritanie : Pas de délocalisation du procès en appel de Biram Abeid (Ministre)

ALAKHBAR (Nouakchott) – Le ministre mauritanien de la Justice, Brahim Ould Daddah, a rejeté la proposition des autorités sécuritaires d’organiser le procès en appel du militant anti-esclavagiste, Biram Dah Abeid et codétenus à la "Maison des Jeunes" d’Aleg, pour des raisons sécuritaires.

Alakhbar a appris de sources judiciaires que la décision du ministre a été transmise auxdites autorités qui voulaient délocaliser le procès en appel, prévu le 20 août courant, au Palais de justice du Brakna.

Biram Dah Abeid, lauréat du prix des Nations unies pour les droits de l’homme et deux autres militants des droits de l’homme sont condamnés à deux ans de prison ferme. Ils ont été arrêtés en novembre dernier après l’organisation d’une caravane contre « l’esclavage foncier ». Un des codétenus, Jiby Sow, bénéficie d'une liberté provisoire.

Le militant antiesclavagiste et président de l’association abolitionniste IRA-Mauritanie est arrivé en deuxième position aux dernières élections présidentielles.

 

Source : Alakhbar.info

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer