Un correspondant de presse convoqué par la sureté de l’état

Les services de la sureté de l’état ont convoqué vendredi le correspondant d’une chaine étrangère pour s’expliquer sur l’émission réalisée pour sa station autour de l’économie mauritanienne.

Abdallahi ould Sidiya a déclaré à Sahara Media que son interrogatoire par les services de police politique s’est déroulé  dans un climat amical.

Il a révélé que ces services, comme l’avait sollicité auparavant le ministre de la communication qui l’avait convoqué,  lui ont demandé de ne pas diffuser l’émission réalisée.

Il s’est excusé pour cela précisant que le travail ne lui appartient pas, sans omettre de rappeler que l’émission avait été réalisée dans l’art et dans le respect de la déontologie.

Cette enquête avait été réalisée dans trois grandes villes du pays, Nouakchott, Nouadhibou et Rosso.

 

Source : Saharamedias.net

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer