Gourmo Abdoul Lo : « Tawary m’a tuer…. »

Pour de sombres raisons, Tawary a « couvert » à sa manière l’émission à laquelle El Wataniya m’avait fait l’honneur de m’inviter en aout 2014, et qu’elle a reprise le 1er décembre. Le commentateur me fait dire , avec un à plomb tout de chez nous : « Je reconnais un certain nombre de points positifs chez le président, Mohamed Ould Abdel Aziz dont le courage d’oser parler de l’unité nationale, de chercher à résoudre le passif humanitaire et de vouloir faire de la ville de Nouakchott, une capitale moderne et la campagne d'assainissement engagée tout dernièrement »,

En précisant, que « cette phrase émane du vice-président de l’Union des forces de progrès (UFP) , Lô Gourmo Abdoul, qui était, le lundi 1er /12, l’invité de l’émission Politis, sur le plateau de la chaine privée El Wataniya.

« Je reconnais ces actions menées par l'actuel président et elles sont d’ailleurs louables », a-t-il martelé. Il y a aussi des défauts à citer chez le président dont la gabegie qui n’était qu’un slogan et une politique de chasse aux sorcières, le fait d’être très autoritaire et la négligence de l’opposition démocratique, a-t-il indiqué. »

Ces phrases gravissimes ont évidemment déclenché une véritable tempête étant donné mes positions connues de longue date sur les questions par rapport auxquelles ces propos absolument mensongers m’ont été prêtés. Aussi bien pour l’unité nationale, le règlement du passif humanitaire que l’assainissement de la ville de Nouakchott, le bilan du régime actuel est justement catastrophique. C’est le sens même de mon intervention.

RIEN de ce que ce journaliste a pu dire entre ces gros guillemets ne viennent de moi. Il s’agit donc, ni plus ni moins que d’une grave falsification de la réalité de mes propos. J’ai écrit un démenti formel à Tawary dont je ne sais les raisons profondes qui l'ont poussé à mettre dans ma bouche des propos aussi éloignés de ceux que j’ai prononcés, aussi bien dans leur lettre formelle que dans leur esprit. J’espère que la rédaction de ce journal fera droit à mon exigence de rectification et fera des efforts pour ne pas provoquer la confusion chez ses lecteurs dont je comprend, pour nombre d’entre eux, leur profond étonnement. Si le commentaire est libre chez un journaliste, la citation a un maître : celui de qui émanent les propos supposés. Pour ceux qui n’ont pas vu l’émission, en voilà les liens…

http://www.boolumbal.org/POLITIS-avec-Lo-Gourmo-Abdoul-vide…

Ah la liberté ….

Gourmo Abdoul Lo

(Page Facebook)

______

 

Agence Tawary : « Je reconnais des points positifs chez le président Ould Abdel Aziz » dixit Lô Gourmo Abdoul

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer