Mauritanie: Des Harratins réclament un directeur harratin pour l’ANLSESILP

(Crédit photo : Al Akhbar)

En Mauritanie, des Harratins (descendants d’esclaves) on réclamé, ce mercredi devant la Présidence de la République, qu’un Harratin soit désigné à la tête de l’Agence Nationale de Lutte contre les Séquelles de l’Esclavage, de l’Insertion et de Lutte contre la Pauvreté (ANLSESILP) que dirige l’ex-ministre de la Communication, Hamdi Ould Mahjoub.

Parmi les manifestants, Maham Ould Youssouf, militant des droits de l’homme, qui a déclaré à Alakhbar que les ne pevent pas accepter qu’une agence censée lutter contre l’esclavage ne soit pas dirigée par eux. «C’est une manifestation faite par l’ensemble des descendants d’esclaves, les Harratins, nonobstant de l’appartenance politique ou idéologique, parce que nous concevons très mal le fait qu’une agence, censée lutter contre l’esclavage, soit créée en Mauritanie, par décret présidentiel, alors que ce n’est pas un descendant d’esclave qui en est le directeur. Ça c’est grave».Ould Youssouf a aussi estimé que la nouvelle agence est « tombée du ciel » sans aucune concertation des acteurs concernés. «Nous ne pouvons pas accepter qu’une agence soit créée de tout azimute sans concertation avec les concernés à savoir le père spirituel des Harratins, Messaoud Ould Boulkeir, l’ONG charismatique IRA et le leader historique Boubacar Ould Messaoud».Dimanche, des dizaines de cadres Harratins avaient encore manifesté leur colère, devant la même Présidence de la République, contre la nomination de Hamdi Ould Mahjoub à la tête de l’ANLSESILP.Source  :  Al Akhbar le 10/04/2013{jcomments on}Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer