Maghama : vers un dialogue et un apaisement?

Selon des membres de « Touche pas a Ma Nationalité » joints au téléphone par Kassataya, demain mercredi 28 Septembre, le député de Maghama, Mamadou Niang,  devrait rencontrer les membres de « Touche Pas à Ma Nationalité » dans la matinée.

 

Cette annonce vient après une journée d’émeutes et de manifestations contre le recencesement en cours. Journée qui s’est soldée par un bilan lourd : un tué par balles (Lamine Magane abattu par un gendarme dans le matinée de Mardi) et une dizaine de blessés graves, dont des enfants. Tous blessés par des tirs de gendarmerie.

Tard dans la soirée des petits groupes continuaient à circuler dans les rues de Maghama.

A Nouakchott, les autorités ont réagi aux évènements de Maghama et de Kaédi par la voix de Mohamed ould Boilil, Ministre de l’Intérieur qui, dans une allocution ferme, a condamné les violences et a fustigé les manifestants qui, selon lui, « sous prétexte d’arguments fallacieux, véhiculent, inconsciemment, par rapport à l’opération d’enrôlement, des slogans sans fondements qui, au-delà de l’intoxication, sont l’oeuvre d’acteurs politiques malveillants et peu soucieux de l’intérêt national ». 

Le Ministre a aussi annoncé la poursuite du recensement et a averti qu' »il ne sera permis à quiconque de troubler la quiétude des citoyens ou de perturber l’ordre public. « 

Mariem mint Derwich

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer