Ould Daddah dresse un tableau sombre de la situation du pays

Le chef de file de l’opposition démocratique et président du RFD a souligné, mercredi au cours d’une conférence de presse, que la Mauritanie traverse, actuellement, une période des plus difficiles de son histoire.
 

 

 

Devant un parterre de journaliste, Ahmed Ould Daddah a rappelé que le pays, engagé dans une guerre contre les terroristes , entretient des rapports difficiles avec ses voisins, faisant fi de l’importance des colonies mauritaniennes  et le rôle que peuvent jouer les gouvernements de ces pays dans la coordination de la lutte contre le terrorisme.
Evoquant la situation économique du pays, le leader du RFD a fait ressortir que les prix connaissent actuellement une hausse jamais égalée, à un moment où « le fossé séparant la minorité proche du régime et peuple continue à se creuser davantage ». Il a également souligné que « la majorité du peuple ne dispose même pas des moyens les plus élémentaires pour vivre ».
Par rapport à la situation politique, Ould Daddah a mentionné qu’il n’existe pas de conditions favorables au dialogue entre opposition et régime permettant de sortir le pays de la station de crise dans laquelle il est plongé. Et d’ajouter qu’aucune « lieur d’espoir n’est visible au bout du tunnel avec la gestion unilatérale de Ould Abdel Aziz, sans concertation aucune avec personne(ni de la majorité, ni du gouvernement).
Par ailleurs, Ould Daddah n’a pas exclu la possibilité de la participation du RFD au dialogue, dans le cas où le gouvernement accède à ses conditions. Il a souligné que cela ne veut pas dire une garantie de réussite, du moment a-t-il souligné que « nous continuerons à poser les problèmes réels en vue de trouver des solutions valables et sérieuses ».

Source  :  ANI le 24/08/2011

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer