Coupe du monde 2014 : Cinq places pour l’Afrique

La FIFA a tranché : au Brésil, pour la Coupe du monde 2014, il y aura bien cinq formations africaines. Malgré le manque de résultats et de constance des nations engagées.

 

Cinq places, comme en 2006. L’Afrique a donc reçu cinq billets pour la Coupe du monde 2010. Et, contrairement, à ce qui avait été prévu, les mauvaises performances des équipes du continent n’ont pas coûté cher.

Le comité exécutif de la FIFA s’est sur le nombre d’équipes amenées à représenter chaque confédération à la compétition finale de la Coupe du monde de la FIFA 2014, organisée au Brésil. Cinq pour la CAF donc mais aussi 4,5 pour l’AFC (Asie), 3,5 pour la CONCACAF (Amérique centrale et du Nord), 4,5 pour la CONMEBOL (Amérique du Sud), 0,5 pour l’OFC (Océanie) et 14 pour l’UEFA (Europe). Le dernier billet revient évidemment au Brésil, pays organisateur. Il s’agit là de la même répartition que pour les précédentes éditions en 2006 et 2010. Pour les matches de barrages auxquels correspondent les demi-places, un tirage au sort déterminera quelles seront les confrontations entre confédérations (AFC, CONCACAF, CONMEBOL et OFC).

Comme en 2006

Pas de quoi s’inquiéter donc. Un temps évoquée, la rumeur d’une réduction du nombre de places pour l’Afrique avait été balayée par Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA. « Il n’y a pas de discussion autour du nombres de places. Nous avons trente-deux équipes et nous allons organiser une réunion du comité d’organisation de la Coupe du monde 2014 quand nous discuterons des règles et régulations mais il n’y a pas du tout de débat autour du nombre de places pour chaque confédérations », a affirmé le Français… durant le Mondial 2010.

« Quiconque affirme le contraire à tort. Nous devons continuer à soutenir le football africain. Il n’y a eu aucune discussion ou réaction de ce genre qui indiquerait que nous n’aurons pas le même nombre d’équipes (africaines, NDLR) la prochaine fois », avait-t-il poursuivi. Pourtant, le Cameroun de Samuel Eto’o, la Côte d’Ivoire de Didier Drogba, le Nigeria de John Obi Mikel ou l’Algérie de Madjid Bougherra n’ont pas pu passer la phase de poules, pas plus que le pays organisateur, l’Afrique du Sud. Seul le Ghana avait réussi à faire briller l’Afrique à l’occasion de la première Coupe du monde organisée sur le continent.

Ali Makhan

Source  :  Afrik.com le 03/02/2011

Related Articles

Close
Close