Vous êtes ici : AccueilVousMauritanie : Ould Aziz rattrapé par l'histoire après le référendum

Mauritanie : Ould Aziz rattrapé par l'histoire après le référendum

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La suppression du sénat et le changement de drapeau ce sont les deux mamelles de la révision constitutionnelle qui attendent les mauritaniens après le référendum du 5 août dernier.

Ces deux changements fondamentaux interrogent l'histoire de la Mauritanie. Cette ancienne colonie française de l'Afrique occidentale se réclamant dès son accession à la souveraineté nationale comme un trait d'union entre le monde africain et arabe.Le premier amendement renvoie au putsch du Général Ould Aziz réussi grâce à la pression des sénateurs de l'époque en 2008 qui ont forcé le président élu démocratiquement Sidi Ould Cheikh Abadallahi à démissionner.Et le second relatif aux deux bandeaux rouges sur le nouveau drapeau ne symbolisant que les martyrs des officiers maures si les observateurs se réfèrent à l' oubli volontaire récemment du président mauritanien de citer les officiers noirs lors de la cérémonie d' hommage à l'armée mauritanienne.Cette politique négationniste interpelle la cohabitation.

Le rêve d'une Mauritanie unie et démocratique s'éloigne de jour en jour et cela depuis juillet 2009.Ironie de l'histoire.Ce sont des sénateurs qui ont poussé le Général Ould Aziz à faire un coup d'Etat en 2008 et forcé ainsi le président élu démocratiquement Sidi Ould Cheikh Abdallahi à démissionner. 9 ans après c'est le président Ould Aziz lui-même réélu pour un autre quinquennat qui veut supprimer le Sénat en décidant un référendum qualifié par l'opposition de deuxième coup d'Etat.Une confrontation entre les deux pouvoirs qui aboutit aujourd'hui à l'une des plus graves crises institutionnelles du pays.Et c'est Ould Aziz qui en sort vainqueur pour le moment avec plus de 85 pour cent des suffrages favorables à sa réforme constitutionnelle .Mais cette fronde des sénateurs bien que légitime suscite des interrogations sur ce passé douloureux qui avait plongé le pays dans une impasse politique dont le Sénat était responsable.

Ce sont les accords de Dakar en 2009 qui avaient débloqué la situation.La crise ouverte entre l'exécutif et le législatif est aujourd'hui provoquée par le président.Un remake de l'histoire à l'envers offrant pour l'instant une avance au locataire du palais de Nouakchott que les sénateurs et les leaders de l'opposition devront rattraper.Il s'agira de se livrer dès maintenant et ensemble à une bataille politique permanente pour mobiliser la société civile et les syndicats.Parmi les armes dont ils possèdent la désobéissance civile , le recours à des grèves au niveau des centrales syndicales.Un nouveau défi à relever avant 2019.Le deuxième souci de Ould Aziz c'est d'arriver à convaincre ses compatriotes que les deux bandeaux rouges sur le nouveau drapeau symbolisent le sang de tous les martyrs des officiers de l'armée mauritanienne .

En omettant de citer les noms des officiers noirs lors d'une cérémonie d'hommage à cette grande muette le chef de l'Etat fait une offense.Une grave erreur politique qui traduit encore une fois sa politique négationniste des noirs. C'est toute la pertinence de ce changement qui ne colle pas aux réalités comme en témoignent ses larmes de crocodiles à Kaédi pour présenter les excuses de l'Etat mauritanien des crimes commis contre les noirs par le régime de Ould Taya durant les années de braise de 86 à 91. Aucun supposé criminel n'est aujourd'hui inquiété par la justice du pays.Et la loi d'amnestie de 93 sert de bouclier pour garder le silence. Un frein à la réconciliation nationale.C'est la cohabitation qui prend encore un coup.

 

Bakala KANE

 

(Reçu à Kassataya 08 août  2017)

 

Les opinions exprimées dans la rubrique Tribune n'engagent que leurs auteurs. Elles ne reflètent en aucune manière la position de www.kassataya.com

 

Mis à jour le mercredi 9 août 2017 11:18

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au </marquee><blink>00331 77 75 51 74<blink></text>
 

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

Featured

No categories found

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

Mauritanie : le changement de drapeau et…

17-08-2017 Hits:119 Mauritanie Jeune Afrique - avatar Jeune Afrique

Mauritanie : le changement de drapeau et la suppression du Sénat sont officiels

Après la validation par le Conseil constitutionnel des résultats du référendum du 5 août, le président Mohamed Ould Abdelaziz a promulgué le 15 août plusieurs réformes constitutionnelles, qui prévoient entre...

Read more

Mauritanie : Ould Aziz gagne son deuxièm…

16-08-2017 Hits:139 Vous Bakala KANE - avatar Bakala KANE

Mauritanie : Ould Aziz gagne son deuxième pari après le dialogue national

Sans surprise le conseil constitutionnel mauritanien vient de confirmer les résultats du référendum du 5 août dernier favorables aux amendements constitutionnels.

Read more

Sierra Leone : polémique après la coulée…

16-08-2017 Hits:145 Afrique RFI - avatar RFI

Sierra Leone : polémique après la coulée de boue qui a ravagé Freetown

Des centaines de morts et des milliers de sans-abris, le bilan est encore incertain et surtout  provisoire alors que les recherches peinent à avancer dans la capitale sierra léonaise touchée...

Read more

Nigéria : triple attentat-suicide contre…

16-08-2017 Hits:122 Afrique Le Parisien - avatar Le Parisien

Nigéria : triple attentat-suicide contre un camp de déplacés, 28 morts

Trois femmes-kamikazes se sont fait exploser mardi dans le nord-est du pays. Une zone régulièrement visée par les djihadistes de Boko Haram.

Read more

Les foudres de Donald Trump menacent le …

15-08-2017 Hits:105 Monde Sonia Dridi  - avatar Sonia Dridi

Les foudres de Donald Trump menacent le département d’État

Le projet de budget 2018 de l’administration Trump prévoit une importante réduction de l’aide économique et militaire aux pays étrangers. Le Congrès réprouve, tandis que le département d’État, dans le...

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 13424
Joomla templates by Joomlashine