Vous êtes ici : AccueilMondeUne employée de Sara Netanyahu l'accuse de lui avoir interdit de manger, de boire ou de prendre des pauses

Une employée de Sara Netanyahu l'accuse de lui avoir interdit de manger, de boire ou de prendre des pauses

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Ce dossier, et plusieurs autres affaires de corruption présumée contre M. Netanyahu et son entourage, commencent, selon les analystes, à menacer la survie politique du Premier ministre, en poste depuis 2009.

L'épouse du Premier ministre Benjamin Netanyahu, déjà mise en cause pour son comportement envers des salariés de la résidence du chef du gouvernement, fait l'objet de nouvelles accusations de mauvais traitements de la part d'une employée, ont rapporté lundi les médias israéliens.

Ce dossier, et plusieurs autres affaires de corruption présumée contre M. Netanyahu et son entourage, commencent, selon les analystes, à menacer la survie politique du Premier ministre, en poste depuis 2009.

Dans la dernière affaire en date, une femme de ménage, employée récemment pour une courte période à la résidence officielle de Jérusalem, a engagé des poursuites contre Sara Netanyahu pour mauvais traitements, d'après plusieurs médias.


La plaignante, qui réclame 54.000 euros de dommages de Mme Netanyahu, a aussi déposé une plainte auprès de la police pour des menaces et intimidations depuis le lancement de la procédure, a indiqué la police dans un communiqué.

Contactée par l'AFP, la porte-parole de la famille de M. Netanyahu n'a pas réagi dans l'immédiat. Mais elle a déclaré dans les médias israéliens qu'il s'agissait d'"affirmations sans fondement" et d'une énième démarche visant à entacher la réputation du Premier ministre.

Selon les médias, la plaignante, une ultra-orthodoxe mère de trois enfants, reproche à Sara Netanyahu de l'avoir humiliée et harcelée alors qu'elle travaillait à la résidence.


D'après les mêmes sources, Sara Netanyahu lui aurait interdit de manger, de boire ou de prendre des pauses durant son service. Elle l'aurait aussi contrainte de changer de vêtements plusieurs fois par jour.

Lors de l'entretien d'embauche, Mme Netanyahu aurait en outre déclaré, à propos de ses employés: "Je n'aime pas quand ils marchent, j'aime quand ils courent", avant d'ajouter que c'était la raison pour laquelle elle n'employait jamais de "femmes grosses".

Ce n'est pas la première polémique sur la façon dont Sara Netanyahu, figure omniprésente auprès de son mari et réputée influente, traite les employés de la résidence officielle de Jérusalem.


L'ancien intendant et homme de confiance de la résidence, Meni Naftali, a obtenu quelque 40.000 euros en 2016 pour mauvais traitements. Mme Netanyahu risque par ailleurs d'être jugée pour avoir fait passer des dizaines de milliers de dollars de repas fins aux frais du contribuable.

Son mari est lui même concerné par deux enquêtes, pour des cadeaux qu'il aurait indûment reçus de riches personnalités et un accord secret qu'il aurait tenté de conclure avec un quotidien populaire pour une couverture favorable. Il a été interrogé à plusieurs reprises par la police.


Le nom de son avocat personnel et d'un ancien chef de bureau apparaissent par ailleurs dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins allemands.

 

OLJ/AFP

 

Pour mémoire
La justice israélienne ouvre la voie à un procès contre Mme Netanyahu

Une prétendue scène de ménage chez les Netanyahu devant le juge

Netanyahu de nouveau interrogé sur des soupçons de corruption

 

 

Source : L’Orient Le Jour

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Mis à jour le lundi 30 octobre 2017 12:53

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au 00331 77 75 51 74

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

Zimbabwe : des officiers démentent un co…

15-11-2017 Hits:143 Afrique RFI - avatar RFI

Zimbabwe : des officiers démentent un coup d'Etat militaire

Des officiers ont démenti ce mercredi matin 15 novembre à la télévision publique qu'un coup d'Etat soit en cours au Zimbabwe.

Read more

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibo…

15-11-2017 Hits:108 Mauritanie Saharamedias.net - avatar Saharamedias.net

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibou a renvoyé tous les dossiers qui étaient programmés

La cour criminelle de la ville de Nouadhibou a suspendu sa session actuelle et ajourné tous les dossiers qu’elle devait examiner, moins d’une semaine après sa décision de libérer l’auteur...

Read more

«Une honte», «l'apocalypse», la presse i…

14-11-2017 Hits:116 Sport L’Equipe - avatar L’Equipe

«Une honte», «l'apocalypse», la presse italienne se déchaîne après l'élimination de l'Italie

Éliminée en barrage de la Coupe du monde 2018 par la Suède (0-1, 0-0), l'Italie ne prendra part au Mondial pour la première fois depuis 60 ans. Pour la presse...

Read more

Pour la première fois, une poupée Barbie…

14-11-2017 Hits:125 Société Le Parisien - avatar Le Parisien

Pour la première fois, une poupée Barbie porte le voile

Elle sera commercialisée en ligne par la marque Mattel à compter de 2018.

Read more

Forum de Dakar : l'UA espère «faire tair…

14-11-2017 Hits:245 Afrique RFI - avatar RFI

Forum de Dakar : l'UA espère «faire taire les armes en Afrique d'ici 2020»

Le Forum de Dakar a commencé lundi 13 novembre dans la capitale sénégalaise. Cette rencontre réunit 800 intervenants, acteurs politiques, experts, chercheurs, membres de la société civile et se veut...

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 10878
Joomla templates by Joomlashine