Vous êtes ici : AccueilMauritanieMauritanie : le blogueur accusé de « mécréance » échappe à la peine de mort

Mauritanie : le blogueur accusé de « mécréance » échappe à la peine de mort

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Cheikh Ould Mohamed Ould Mkhaïtir, finalement condamné en appel à deux ans de prison, est sorti libre du tribunal.

La décision de la cour d’appel de Nouadhibou, dans le nord de la Mauritanie, sonne, probablement la fin de quatre années de cauchemar judiciaire pour Cheikh Ould Mohamed Ould Mkhaïtir – également identifié comme Mohamed Cheikh Ould Mohamed. Jeudi 9 novembre, ce musulman d’une trentaine d’années est en effet ressorti libre du tribunal, selon l’un de ses avocats, alors qu’il avait été préalablement condamné à mort pour « mécréance ». La cour d’appel a ramené sa peine à deux ans de prison, plus une amende de 60 000 ouguiyas (environ 145 euros), une peine d’emprisonnement que le jeune homme, arrêté en 2014, a donc déjà purgée.

Lire aussi :   Mauritanie : le parquet requiert de nouveau la peine de mort contre un blogueur

La veille, pourtant, le ministère public avait de nouveau requis la peine capitale à son encontre pour un billet de blog de fin 2013 contenant, selon le parquet, des « propos blessants et diffamatoires envers le prophète Mahomet ». A l’ouverture de son procès, Ould Mkhaïtir avait une nouvelle fois reconnu avoir « décelé dans son article des erreurs », qu’il avait « immédiatement corrigées dans un autre article ». Il avait également exprimé « tout son repentir et ses excuses » et assuré la cour de sa « foi en Allah et en son prophète ».

Dans son article, le jeune homme avait critiqué l’utilisation de la religion pour justifier certaines discriminations dans la société mauritanienne. Devant la cour, il avait dénoncé le traitement dont est, selon lui, « victime » sa communauté, les Maalmines (forgerons), « tant au plan social que religieux ».

« Enorme soulagement »

Les avocats de la défense avaient demandé à la cour de tenir compte de « ses regrets et excuses sincères », « d’annuler sa condamnation » et de lui accorder des « réparations pour les souffrances qu’il a subies ». Joint au téléphone, un de ses avocats, Mohamed Moïne sorti du tribunal sous escorte de la police, a exprimé sa « satisfaction » devant cette décision de justice « malgré une campagne enflammée des médias et de certains partis politiques » à l’encontre de l’accusé.

Lire aussi :   Mohamed Mkheitir, la mauvaise conscience du régime du président mauritanien

Alioune Tine, chef du bureau Afrique de l’Ouest et centrale de l’organisation de défense des droits humains Amnesty International, a fait part de « son énorme soulagement ». « Cette décision offre aux autorités mauritaniennes l’opportunité de changer leurs pratiques et d’arrêter de persécuter les militants des droits de l’homme », estime-t-il. Il demande à cette occasion la libération de Moussa Biram et Abdallahi Matallah, deux militants anti-esclavagistes, emprisonnés depuis cinq cents jours. Human Rights Watch (HRW) avait également demandé la libération du blogueur considéré comme un prisonnier d’opinion « qui n’aurait jamais dû être poursuivi ».

Amnesty invite aussi les autorités à tout faire pour que le blogueur « retrouve sa dignité et puisse vivre sans craindre pour sa vie ». Mais, selon plusieurs sources, Ould Mkhaïtir pourrait être accueilli dans un pays étranger pour des raisons de sécurité. Cette affaire a en effet déchaîné les passions au sein des milieux religieux conservateurs qui manifestaient régulièrement pour demander l’exécution du blogueur.

Christophe Châtelot

 

 

Source : Le Monde

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

 

Mis à jour le jeudi 9 novembre 2017 19:35

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au 00331 77 75 51 74

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

Zimbabwe : des officiers démentent un co…

15-11-2017 Hits:143 Afrique RFI - avatar RFI

Zimbabwe : des officiers démentent un coup d'Etat militaire

Des officiers ont démenti ce mercredi matin 15 novembre à la télévision publique qu'un coup d'Etat soit en cours au Zimbabwe.

Read more

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibo…

15-11-2017 Hits:108 Mauritanie Saharamedias.net - avatar Saharamedias.net

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibou a renvoyé tous les dossiers qui étaient programmés

La cour criminelle de la ville de Nouadhibou a suspendu sa session actuelle et ajourné tous les dossiers qu’elle devait examiner, moins d’une semaine après sa décision de libérer l’auteur...

Read more

«Une honte», «l'apocalypse», la presse i…

14-11-2017 Hits:116 Sport L’Equipe - avatar L’Equipe

«Une honte», «l'apocalypse», la presse italienne se déchaîne après l'élimination de l'Italie

Éliminée en barrage de la Coupe du monde 2018 par la Suède (0-1, 0-0), l'Italie ne prendra part au Mondial pour la première fois depuis 60 ans. Pour la presse...

Read more

Pour la première fois, une poupée Barbie…

14-11-2017 Hits:125 Société Le Parisien - avatar Le Parisien

Pour la première fois, une poupée Barbie porte le voile

Elle sera commercialisée en ligne par la marque Mattel à compter de 2018.

Read more

Forum de Dakar : l'UA espère «faire tair…

14-11-2017 Hits:245 Afrique RFI - avatar RFI

Forum de Dakar : l'UA espère «faire taire les armes en Afrique d'ici 2020»

Le Forum de Dakar a commencé lundi 13 novembre dans la capitale sénégalaise. Cette rencontre réunit 800 intervenants, acteurs politiques, experts, chercheurs, membres de la société civile et se veut...

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 10878
Joomla templates by Joomlashine