Vous êtes ici : AccueilAfriqueForum de Dakar : l'UA espère «faire taire les armes en Afrique d'ici 2020»

Forum de Dakar : l'UA espère «faire taire les armes en Afrique d'ici 2020»

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Forum de Dakar a commencé lundi 13 novembre dans la capitale sénégalaise. Cette rencontre réunit 800 intervenants, acteurs politiques, experts, chercheurs, membres de la société civile et se veut un lieu informel pour évoquer les questions de sécurité.

La première journée a été marquée par le débat entre les chefs d’Etat et hauts responsables d’institutions présents.

Sur la grande scène, il est le premier à avoir pris la parole lundi au Forum de Dakar. Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, a placé la barre très haut. « L’Afrique s’est fixé un objectif particulièrement ambitieux : celui de faire taire les armes à l’horizon 2020. »

Son discours disparu, le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, a bien été obligé d’improviser. Durant 20 minutes, il a raconté son quotidien de chef de l’Etat. « Je vous assure qu’à chaque appel, je m’inquiète : que vais-je encore apprendre ? Notre environnement aujourd’hui est très difficile. »

A (RE)LIRE → La gestion des nouveaux défis sécuritaires africains au menu du Forum de Dakar

Financeur à hauteur de 700 000 euros de ce Forum, le Japon représenté par le vice-ministre des Affaires étrangères, Massa Issa Sato, a rappelé qu’aux Nations unies, les problèmes africains sont évoqués au quotidien. Mais que l’Afrique n’y a pas suffisamment d’importance. « Il n’y a pas de membres permanents africains au sein du Conseil de sécurité. Cette injustice historique devra être corrigée », a-t-il insisté.

Macky Sall appelle à un renforcement du mandat de la Minusma

Le président Macky Sall a sans doute été le plus incisif en rappelant que les mandats des forces de paix onusiennes n’étaient pas adéquats et en appelant à la solidarité à l’échelle mondiale. « Le terrorisme et ses causes doivent être traités partout avec la même détermination, a-t-il lancé. Tant qu’il reste une zone de vulnérabilité, nous continuerons tous d’être exposés à la menace. »

Le Sénégal est l’un des principaux contributeurs en hommes dans les opérations de maintien de la paix menées par l’ONU. Le chef de l’Etat sénégalais a une nouvelle fois appelé à un mandat renforcé de la Minsusma. « Il ne faut pas faire la fine bouche : on ne peut pas avec des fleurs accueillir ou régler les problèmes au Sahel », a-t-il déclaré.

« Il faut encore beaucoup de discussions au niveau des membres permanents du Conseil de sécurité parce que c’est le Conseil de sécurité qui prend des résolutions et qui donne des mandats aux forces qui se déploient sur le terrain », a estimé Mahamat Saleh Annadif, chef de la mission de l’ONU au Mali.

Aux Nations unies, on assure déjà travailler à l’évolution de la Minusma sur le terrain, comme l’a confié Jean-Pierre Lacroix, le secrétaire général adjoint en charge des opérations de maintien de la paix à l’ONU. « On a un défi opérationnel : faire en sorte que l’on soit moins vulnérables à ces attaques. Cela passe par un renforcement des moyens, l’ajout de certaines capacités qu’on n’a pas encore, en tout cas pas encore suffisamment. Et puis un effort constant d’entraînement, de respect des bonnes pratiques pour éviter ces victimes qui sont malheureusement beaucoup trop nombreuses. »

Pour Jean-Pierre Lacroix, pas de risque qu’à terme la Minusma et le G5 Sahel fassent doublon. A ses yeux, ces deux forces seront complémentaires.

 

 

Source : RFI

 

 

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Mis à jour le mardi 14 novembre 2017 10:51

Newsletter

Login

Contact

Adressez-nous vos articles et contributions sur contact@kassataya.com ou laissez un message au 00331 77 75 51 74

Paypal

Amount: 

PARTENAIRES

canalhchezvlaneLe_calame1alakhbarlogonoor-logo

logo_odhlogo_ocvidhavomm-logo

Recherche

DERNIERS COMMENTAIRES

Nouvelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Prev Next

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibo…

15-11-2017 Hits:96 Mauritanie Saharamedias.net - avatar Saharamedias.net

Mauritanie : la cour pénale de Nouadhibou a renvoyé tous les dossiers qui étaient programmés

La cour criminelle de la ville de Nouadhibou a suspendu sa session actuelle et ajourné tous les dossiers qu’elle devait examiner, moins d’une semaine après sa décision de libérer l’auteur...

Read more

«Une honte», «l'apocalypse», la presse i…

14-11-2017 Hits:99 Sport L’Equipe - avatar L’Equipe

«Une honte», «l'apocalypse», la presse italienne se déchaîne après l'élimination de l'Italie

Éliminée en barrage de la Coupe du monde 2018 par la Suède (0-1, 0-0), l'Italie ne prendra part au Mondial pour la première fois depuis 60 ans. Pour la presse...

Read more

Pour la première fois, une poupée Barbie…

14-11-2017 Hits:115 Société Le Parisien - avatar Le Parisien

Pour la première fois, une poupée Barbie porte le voile

Elle sera commercialisée en ligne par la marque Mattel à compter de 2018.

Read more

Forum de Dakar : l'UA espère «faire tair…

14-11-2017 Hits:224 Afrique RFI - avatar RFI

Forum de Dakar : l'UA espère «faire taire les armes en Afrique d'ici 2020»

Le Forum de Dakar a commencé lundi 13 novembre dans la capitale sénégalaise. Cette rencontre réunit 800 intervenants, acteurs politiques, experts, chercheurs, membres de la société civile et se veut...

Read more

Hervé Renard, le porte-bonheur africain

14-11-2017 Hits:137 Sport Fayçal Ismaili - avatar Fayçal Ismaili

Hervé Renard, le porte-bonheur africain

La qualification du Maroc en Coupe de monde est due en grande partie au coach de la sélection, Hervé Renard. Ce dernier n’en est pas à son premier exploit.

Read more

L'IMAGE DU JOUR

  • Catégorie: Featured
  • Note: 2.52 (13 Votes) 
  • Clics: 10875
Joomla templates by Joomlashine